Skip to content

La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Paris) ha aggiunto il libro al suo catalogo

25 dicembre 2011

La BDIC est due à l’initiative d’un couple d’industriels, les Leblanc, qui dès le début de la Première Guerre mondiale collectent tous les documents sur le conflit et ses causes. En 1917, ils font don de leurs collections à l’État qui les dépose au Château de Vincennes en 1925, sous le nom de Bibliothèque et musée de la Guerre. Le décret du 28 décembre 1926 sur la nouvelle organisation des bibliothèques nationales de Paris la rattache à la Réunion des bibliothèques nationales de Paris. En 1930, elle est rattachée à l’Université de Paris, et son directeur, Pierre Renouvin, élargit son champ de recherche. En 1934, la bibliothèque prend son nom actuel. Après la cessation d’activité du Centre de documentation sociale (CDS), situé rue d’Ulm dans les locaux de l’ENS, et fondée par le mécène Albert Kahn (mais racheté par la Fondation Rockefeller dans les années 1930), la BDIC reçoit la plupart des fonds du centre.  En 1970, la BDIC quitte Vincennes pour le campus de l’Université Paris X à Nanterre, tandis que sa section iconographique est accueillie en 1973 dans l’Hôtel des Invalides où il devient en 1987 le Musée d’histoire contemporaine. La BDIC est ensuite rattachée à la bibliothèque interuniversitaire B avant de reprendre son autonomie en 1978.

(collegamento)

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: